Projet d’extension d’une villa XIXème

Seine-Saint-Denis

07_big

Il s’agit d’un projet d’extension d’une maison individuelle de style néo-classique, construite au XIXème siècle, signé par un architecte dénommé Laporte. Les propriétaires sont des amis. Ceux-ci ont activement collaboré avec l’architecte pour l’établissement du projet. La construction est prévue avec des blocs de maçonneries en Monomur de béton cellulaire (matériau écologique), des menuiseries en bois peint.

L’extension sera affectée en habitation et  sera édifiée en partie sur l’emprise d’une ancienne terrasse et d’autre part sur l’emprise de 2 nouvelles caves. L’ensemble comprendra au 1er niveau une cuisine et un grand séjour avec l’accès vers le jardin conservé, dans une forme architecturale en continuité du style architectural du bâtiment d’origine. Le maître d’ouvrage prévoit également des travaux de restauration des façades existantes et de la rénovation de la couverture qu’il réalisera dans un second temps.

Description sommaire

Il s’agit d’une mission limitée au projet architectural du dossier de permis de construire.

Extension :

  • L’infrastructure sera réalisée en béton armé (poteaux, poutre et chaînages) désolidarisée de la structure de la construction existante,
  • Les parois verticale seront en maçonnerie de béton cellulaire de 30 cm ép. isolante + enduit plâtre, sans doublage,
  • La charpente sera constituée de pannes et de chevrons en bois massifs,
  • La sous face de la toiture sera isolée thermiquement par 20 cm de laine minérale minimum,
  • La couverture sera en zinc naturel à joint debout,
  • Les garde-corps de l’extension seront en fonte dans le même style que l’existant,
  • les menuiseries neuves de l’extension ainsi que les fenêtres neuves (les fenêtres seront changées) de l’habitation seront en bois peint, de couleur vert pâle et s’harmoniseront parfaitement aux teintes des matériaux des façades existantes et projetées. Le maître d’ouvrage prévoit des fenêtres à double vitrage peu émissif et iso-phonique en raison de la proximité du chemin de fer,
  • Les gardes corps, marquises, garde-corps existants et neufs seront peints de couleur vert soutenu,
  • les enduits de façade de l’extension seront en mortiers minéraux type plâtre & chaux type Vieujot: pour les modénatures et les tapisseries de teinte ocre clair (suivant ravalement sur l’existant), pour les soubassements de teinte gris brun, les parements seront fini talochés fins ou coupés fins,
  • Le maître d’ouvrage se réserve la possibilité de stocker de l’eau de pluie dans une citerne pour son usage personnel, seul le trop plein d’eau sera relié vers l’installation des EP en voierie.
[Admin] Modifier la page