Projet d’une villa moderne

dans les Hauts-de-Seine

10_big

Réalisation 2005/2006

Programme en concertation entre Maître d’Ouvrage et Maître d’œuvre :

Surfaces à atteindre par pièces (exploitation maximale de la densité) et objectifs du projet:

  • Créer un niveau principal ouvert composé d’espaces lumineux et traversant en enfilade.
  • Epouser la déclivité du terrain.
  • Adapter la volumétrie du bâtiment aux contraintes réglementaires (largeur/hauteur et vis-à-vis) en cohérence avec le schéma général d’aménagement intérieur.
  • Pièces à vivre au Sud sur jardin de plain pied en prolongement vers la piscine.
  • Nombre de chambres (2 chambres enfants >20m2, 1 chambre ami, 1 suite parentale isolée de 26m2).

La caractéristique principale du sujet réside dans la forme très allongée de la parcelle et une faible déclivité du terrain. Par ailleurs la façade Sud devait être exploitée autant pour l’ensoleillement que pour la perspective très dégagée vers le fond de la parcelle à boiser.

L’option retenue consiste à créer un volume général composé de trois parties, dont les deux extrémités pour les zones de vie, et un volume de liaison centrale pour les distributions ou les pièces secondaires (cuisine, sdb, dégagements).
Cette configuration donne une volumétrie générale allongée qui permet de développer les différentes parties du programme par un système de demi-niveaux intérieurs en « cascade » qui compense la pente du terrain.
Pour partie enterrée, l’habitation dispose d’un espace collectif ajusté à l’altitude de la rue coté Nord pour l’entrée, et à l’altitude du jardin coté Sud pour le séjour.
L’ensemble ainsi obtenu donne un volume d’aspect composé et effilé, très ouvert vers l’extérieur grâce aux nombreuses baies de grande taille et de facture moderne, qui assurent un rapport intérieur/extérieur très fluide.

Ce projet a fait l’objet d’une étude importante portant essentiellement sur l’optimisation du schéma initial envisagé, quasi imposé par la configuration de la parcelle. Ce schéma devait être optimisé pour le gabarit et l’ensoleillement, en prenant le meilleur parti des restrictions d’ordre réglementaire (emprise, prospects, vis-à-vis, forme de toiture, coefficient d’occupation du sol, nombre et emplacement des stationnements, etc…).
Le Maître d’Ouvrage a laissé toute l’initiative au Maître d’œuvre pour trouver la meilleure configuration envisageable. Il a accompagné les évolutions esthétiques et les adaptations aux contraintes réglementaires tout en arbitrant l’aspect budgétaire pour donner un projet final d’aspect contemporain qui traduit la totalité des objectifs initiaux de l’étude.

[Admin] Modifier la page