Restauration du lavoir de Forges-les-Bains

Situation de l’édifice

Le lavoir du Richard est un lavoir « au fil de l’eau », construit sur une base de plan carré. Il se compose d’un bâtiment à 2 pans de toiture servant d’abri accolé à un bassin. Il est situé en contrebas d’un pont en pierre. La typologie du lavoir tel qu’on peut le voir sur une photographie ancienne est caractéristique de l’architecture locale. Cette architecture vernaculaire est celle de la plupart des bourgs anciens du bassin parisien jusqu’au début du XXème siècle. On arrive au lavoir par la rue des Richards. Le lavoir se situe à proximité d’habitations dans un espace vert, protégé par une simple clôture. La commune et le département décident de sauvegarder ce patrimoine inscrit à l’inventaire du patrimoine départemental.

Le Conseil Général a subventionné une partie importante de l’étude et des travaux. M. Ollier Fabrice, Architecte du Service du Patrimoine du C.G.91 était chargé du suivi du dossier. Sa collaboration avec la Mairie et la Maîtrise d’œuvre a été humainement et techniquement très appréciable.

Le Projet de restauration

Le projet prévoyait la restauration complète de l’édifice dans son style d’origine avec les matériaux et les techniques convenables. Cela comprennait des travaux de consolidation et une reprise des structures, maçonnerie, charpente mais aussi pavage, menuiserie, ferronnerie, couverture.

Maçonnerie

  • Réparation des murs, des parties ont été rebâties en limousinage à l’aide de moellons, hourdés au mortier de chaux, de chez Vieujot,
  • Réfection de l’entrée avec ses embrasures et son linteau, les murs, façades ont été enduits au mortier de chaux,
  • Un escalier a étéreconstitué par des marches en moellons de grès équarris,
  • La restauration du bassin a permis la retenue de l’eau,
  • Une partie importante du dallage existant de l’abri a été repris. Les pavés de dimension 20 x 20 en grès ont été reposés.

Charpente

  • L’ensemble de la charpente a été reconstruite en chêne massif dont les assemblages ont été à tenons et mortaises. Le chevronnage a été réalisé également en chêne.

Menuiserie

  • Réalisation d’un portillon en acier.

Ferronnerie

Une grille en acier peint a été mise en place, celle-ci n’existait pas à l’origine mais était nécessaire afin de constituer un garde corps. Elle a été scellée dans le mur de soutènement ainsi que sur le versant du mur pignon.

  • Réfection de la vanne de sortie d’eau du bassin avec sa manivelle afin de la rendre fonctionnelle,

Couverture

  • La couverture a été réalisée en tuile plate de remploi en terre cuite avec crêtes, embarrures, ruellées et solins maçonnés au mortier de chaux hydraulique blanche.

Environnement existant

Le lavoir est situé à proximité de l’église, dans un parc. Cet environnement comprend donc des espaces verts et un parcours de randonnée proche.

Intégration du projet

Il permet à un édifice parfaitement situé au cœur du village, de retrouver l’intégralité de sa forme architecturale. Le projet permet de valoriser le site, en devenant un lieu de visite et de promenade tout en rappelant l’histoire sociale du village. Les volumes de cet édifice, le choix des différents matériaux et les coloris respectent le style des constructions à caractère historique du village, permettant ainsi au projet de s’intégrer facilement dans l’environnement existant.

Autres réalisations ...